Articoli

Cicéron était-il un « Roman sceptic ? »


Abstract


La définition de Cicéron comme « sceptique romain » constitue une projection contestable d’un concept contemporain, faussement simple, sur la personnalité philosophique de Cicéron. Le scepticisme ne se constitue en système de pensée autonome qu’avec Énésidème, que Cicéron ne semble pas connaître, tout comme il fait de Pyrrhon un moraliste dogmatique. La pensée du doute est chez Cicéron un aspect important mais non exclusif de son attachement à la tradition platonicienne. Les Academica constituent certes une avancée théorique majeure dans la pensée de la suspension du jugement, mais ces dialogues ne peuvent être isolés de l’ensemble du parcours philosophique de Cicéron, qui aboutit toujours, d’une manière ou d’une autre à Platon. 


Parole chiave

Académie ; Cicéron ; Énésidème ; philosophie romaine ; pyrrhonisme ; scepticisme.



DOI: http://dx.doi.org/10.13135/2532-5353/2201

Metriche dell'articolo

Caricamento metriche ...

Metrics powered by PLOS ALM

Refback

  • Non ci sono refbacks, per ora.


Società Internazionale degli Amici di Cicerone (SIAC - www.tulliana.eu) - Centro di Studi Ciceroniani di Roma (CSC)

ISSN 2532-5353

Licenza Creative Commons
Ciceroniana on Line è distribuita con Licenza Creative Commons Attribuzione - Condividi allo stesso modo 4.0 Internazionale.