L’Instant devient l’instant dans la photographie : Haruo Ohara et le haïkaï

  • Rodrigo Fontanari Université Catholique de São Paulo

Abstract

Cet essai a pour objet  la réflexion sur le rapport entre la photographie et le haïkaï, en prenant comme exemple l’œuvre du photographe brésilien d’origine japonaise, Haruo Ohara. Ses photographies ne visent pas à saisir un instant comme si elles étaient faites soudainement dans le temps et dans l’espace. Tout au contraire, Haruo Ohara fait une sorte de déconstruction de cette conception en la retirant de la condition de simple mémoire (de remémoration) et en la plaçant dans la condition d’instant suspendu, où le spectateur ne revit pas l’instant photographique mais le vit. Du reste cette photographie qui semble se rapprocher de la forme du haïkaï devient, pour le dire d’une façon littéraire bien occidentale, une sorte d' « incident »: une image qui saisit le monde dans l’immédiateté, sans pourtant chercher aucun effet.

Downloads

I dati di download non sono ancora disponibili
Pubblicato
2019-06-28