2. L’étrange cas de la “théologie presque astronomique” des Essais de Théodicée

  • Andrea Costa EdC Paris

Abstract

Le mythe cosmogonique anonyme raconté au § 18 du premier livre des Essais de Théodicée de Leibniz, et qui fût même l’objet d’une traduction et d’une édition indépendante peu après, est considéré aujourd’hui uniquement comme une curiosité érudite, apanage de rares spécialistes et de quelques fétichistes du texte de Leibniz. Cet anonymat est interprété comme un simple escamotage stylistique dont Leibniz se serait servi pour présenter une narration écrite de sa propre main. L’identification exacte de la vraie référence de l’un des passages les plus étranges de toute la Théodicée permet de le situer dans la connection des querelles du XVIIe siècle sur l’origénisme et le manichéisme, avec la cosmologie philosophique et les commencements de l’histoire de la terre (géologie) aux début du XVIIIe siècle. 

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2014-06-30
Section
Articles